Une maison en bois au Danonce...

Une maison en bois au Danonce...

Aide paternelle précieuse

Avec grand plaisir, j'ai accueilli mon papa, qui est venu nous prêter mains fortes. On ne peut a priori pas le qualifier de bricoleur, mais il a pris une journée, rien que pour nous, et nous a bien aidé à poser le lambris dans les chambres des enfants. Il fait ainsi mentir certain commentaire (même si ce n'était pas de l'enduit sur le placo !).

  MERCI PAPA...

Ainsi, les chambres sont finies. L'espace laissé entre les deux fenêtres est l'emplacement de la future cloison. On n'y pose pas de lambris, pour se fixer directement sur un raidisseur.

Et enfin petite leçon d'emboitement des lames de lambris, à la demande expresse de PJ (qui s'inquiétait de la rigidité des murs, et du risque de déformation lorsqu'on s'appuyerait dessus...). Donc le bout d'une lame, dit "femelle" (à gauche sur la photo), s'emboite dans l'autre extremité d'une autre lame, appelé "mâle" (à droite sur la photo). Un vrai jeu d'enfants... Ca, c'est pour l'emboitement dans le sens de la longueur. Le même principe s'applique pour l'emboitement en hauteur, lorsqu'on superpose les lames...

Aujourd'hui, petite journée (seule sur le chantier, car Monsieur du Danonce est à la charrue) : les trois murs de la mezzanine sont finis (en très bas de rampant !!!). Et le mur du bureau est bien avancé (grâce à l'aide de Jean Marie à la découpe). Pas de photos...



01/03/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres